PROFIL DE L’ENTREPRISE

Quest est une entreprise d’exploration canadienne qui se concentre actuellement au développement du gisement important d’éléments de terres rares (ETR) du lac Strange situé au nord-est du Québec, à l’identification et la découverte de nouveaux gisements de MTR, ainsi qu’à la conception et la construction d’une usine de traitement au sud du Québec.

L’objectif de Quest est de devenir un important fournisseur mondial, stable et sûr, de produits de terres rares. Elle a déjà signé une lettre d’intention en approvisionnement de produits de zirconium, et poursuit des discussions avec les principaux utilisateurs industriels d’ETR en Europe et en Amérique du Nord. Quest veut établir un nouveau secteur industriel nord-américain d’importance mondiale, capable de répondre sur une longue durée à la demande d’éléments de terres rares lourdes et d’yttrium (ÉTRL+Y) aux prises avec un déficit d’approvisionnement chronique.

Évaluation économique préliminaire : modification de l’étude de préfaisabilité du projet Strange Lake

Le 9 avril 2014, Quest a annoncé l’achèvement d’une évaluation économique préliminaire (ÉÉP) qui établit un plan de développement révisé pour son projet de terres rares de Strange Lake. Ce nouveau plan de développement diminue sensiblement les risques financiers, opérationnels et de marché du projet Strange Lake. Selon l’ÉÉP, les coûts d’investissement pour la construction sont estimés à environ 1,321 milliard $ (sans compter l’usine de séparation des terres rares), soit une diminution d’environ 1,23 milliard $ des coûts de construction annoncés dans l’étude de préfaisabilité (ÉPF) publiée par Quest en octobre 2013 et des économies de 182 millions $ sur les immobilisations de maintien. L’amélioration prévue sera étudiée de manière plus approfondie lors de l’étude de faisabilité (ÉF) finale devant débuter à l’automne 2014. Un rapport technique conforme au Règlement 43-101 et résumant l’ÉÉP a été préparé par Micon International Limited (« Micon International ») et déposé sous le profil SEDAR de Quest à www.sedar.com et dans EDGAR à www.sec.gov/edgar. L’ÉÉP tient compte du plan de développement révisé du projet de terres rares de Strange Lake de Quest et remplace l’ÉPF.

Stratégie d’exploration

Le programme d’exploration de 2009 de Quest a conduit à la découverte d’un nouveau gisement de terres rares majeur dans la Zone-B de sa propriété du lac Strange. En septembre 2010, Quest a réalisé une estimation des ressources minérales et une évaluation économique préliminaire du gisement de cette Zone-B. Au cours de l’été 2010, des forages sur des centres de 60 m par 80 m, dans des limites définies du gisement, a permis à Quest d’établir en avril 2011 une version révisée de l’estimation des ressources indiquées et inférées. Ce rapport a été utilisé comme base pour élaborer un programme de forage de définition et pour entreprendre une étude de préfaisabilité au lac Strange au cours de 2011. Quest considère que le projet Strange Lake a le potentiel de devenir l’un des plus grands projets miniers au monde d’éléments de terres rares lourdes (ETRL) à haute teneur.

La propriété du lac Strange comprend un total de 504 claims miniers. Cette propriété, située au Québec à 220 km au nord-est de Schefferville et à 125 km à l’ouest de la mine de nickel, de cuivre et de cobalt de la baie de Voisey (Figure 1), couvre une superficie de 22 479 hectares. Les travaux d’exploration du projet Strange Lake se concentrent sur le gisement de terres rares de la Zone-B du lac, découvert par Quest en 2009, et sur des indices de terres rares additionnels identifiés par les équipes de Quest sur le projet.

La stratégie d’exploration de Quest intègre une prospection et une forte expertise géologique en utilisant des techniques avancées géophysiques et géochimiques de recherche de gisements minéraux. Quest croit aussi à la réalisation de ses travaux d’exploration en coentreprise avec des sociétés minières établies afin de partager les risques de l’exploration et de profiter de leurs capacités en production et en développement miniers. En soutien aux travaux de développement du projet Strange Lake, Quest met actuellement sur pieds une équipe spécialisée en développement minier d’éléments de terres rares.

 

Les titres de la société sont inscrits à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole QRM. Pour de plus amples informations concernant la société Quest veuillez visiter les sites Web de SEDAR (www.sedar.com) et (www.questrareminerals.com).